Quels plats typiques déguster en Belgique ?

Quels plats typiques déguster en Belgique ?

La carbonnade flamande : succombez à ce délicieux ragoût

Si vous aimez la viande et que le sucré-salé ne vous fait pas peur, alors la carbonnade est un plat à tester de toute urgence. Tirant son nom d’une cuisson traditionnellement longue et sur des braises de charbon, ce plat peut sembler assez proche du bœuf bourguignon. Sauf qu’ici, c’est de la bière brune que vous retrouverez en guise de sauce, et dans laquelle mijote la viande, que ce soit du cheval, du porc ou du bœuf.

Une autre spécificité de ce plat est qu’il est possible d’y ajouter du pain d’épice, ou une cuillère à soupe de cassonade pour lui donner son goût si prisé.

 

Le filet américain, pour les amateurs de viande

Si vous vous attendiez à une arnaque, ou à une recette de burger issue tout droit du far-west, eh bien ce n’est pas le cas ! Car contre toute attente, c’est bien de Belgique que provient le filet américain. Steak tartare amélioré à base de mayonnaise, d’oignons hachés bien finement, sans oublier quelques câpres et une incontournable sauce Worcestershire, il est possible de le trouver à maints endroits.

A déguster simplement nature, accompagné de frites en sirotant une bière rafraichissante, en barquette ou en sandwich, ce symbole de la cuisine belge n’a pas fini de nous faire rêver.

 

Réchauffez-vous avec un Waterzooï !

Mais qu’est-ce que cela signifie ? Car oui, waterzooï a bel et bien une signification, à savoir eau qui bout en néerlandais. Et, comme son nom le laisse croire, ce plat consiste en un bouillon de légumes et viandes ou poisson, que vous pourrez au choix lier de crème ou de beurre.

Plat unique et complet

Il réchauffera les cœurs en hiver et remontera le moral des petits comme des grands tout le reste de l’année. De plus, elle satisfera tant les amoureux de poulet que les adeptes de poisson : choisissez simplement la variante qui vous plaît le plus !

 

Le doux fumet des chicons à la béchamel

Les endives au jambon sont une spécialité belge bien connue. Et pour les préparer, rien de plus simple. Après avoir fait braiser délicatement les chicons bien dégorgés, enroulez-les dans une tranche de jambon, recouvrez le tout d’une sauce béchamel onctueuse, parsemez de fromage râpé, et faites gratiner le tout au four !

l’histoire du chicon

Et si vous vous intéressez à l’histoire du chicon, il semblerait que, lors de la révolution de 1830, un paysan ait décidé d’enterrer sa chicorée… et l’endive serait apparue après cette expérience inattendue !

 

Une déclinaison de choux de Bruxelles

Connaissez-vous l’histoire de ce légume, réputé comme étant si difficile à faire manger aux enfants ? Car oui, son origine remontant à la fin du XVIIè siècle est pour le moins surprenante, visant originellement à optimiser les surfaces cultivables.

Grâce à ce nouvel hybride, capable de pousser en hauteur, les Saint-Gillois ont fait bien des heureux. Vous pourrez le préparer de plusieurs manières, et notamment rissolés avec des lardons et de petits oignons pour en garder tous les nutriments. Sinon, pourquoi ne pas les préparer dans un stoemp, cette si fameuse purée belge ?

 

Les saveurs d’un bon lapin à la bière

Le lapin est un met que nous ne mangeons pas forcément très souvent, mais qui sait bouleverser les papilles s’il est bien cuisiné ! Et dans ce contexte, rien de mieux que de le servir à la mode Bruxelloise, pourquoi pas avec de la semoule ou quelques tagliatelles ? Avec une bière traditionnelle et des pruneaux, ce plat sucré-salé si apprécié chez nos amis belges en fera bel et bien succomber plus d’un.

Mijoté dans ce délicieux « champagne de Bruxelles », fait d’un ensemble de lambics anciens qu’est la gueuze, doré et accompagné d’oignons rissolés, votre lapin vous permettra de partager un moment savoureux entre amis ou en famille, tout en plongeant dans les traditions culinaires belges.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.