La bière belge, l’une des meilleures du monde !

La bière belge, l’une des meilleures du monde !

Une histoire longue de plusieurs siècles

Qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer la bière ?

Il suffit, pour le savoir, de remonter un peu le temps pour retourner au Moyen-Âge. A une époque où l’eau potable était bien souvent croupie, et où il pouvait être intéressant de trouver d’autres breuvages, les Belges ne disposant pas d’un sol idéal pour produire des vignes, ont développé le savoir-faire de la bière.

En 1308 fut ensuite créée la guilde des Brasseurs de Bruges. Et à partir de là, l’histoire de la bière belge n’a cessé de s’enrichir pour mener à ce symbole traditionnel internationalement reconnu et apprécié qu’elle est devenue.

 

Le brassage de la bière belge, amour et savoir-faire

Dans une première étape, pour extraire l’amidon du malt, celui-ci, une fois concassé, est trempé dans une eau comprise entre 50°C et 75°C : c’est l’étape de l’empâtage. La filtration est effectuée par la suite, permettant de récupérer le moût, qui sera finalement cuit via une ébullition d’une à deux heures. Il suffit d’ajouter le houblon et les épices à l’issue du processus, pour que la bière acquière son caractère spécifique.

Selon les techniques et durées de brassage les saveurs obtenues seront différentes. Pour les conserver, fuyez la lumière, qui altérera les levures de fermentation et atténuera leur goût. Par ailleurs, les températures de conservation idéales sont comprises entre 15°C et 25°C pour que le goût ne soit pas modifié.

Enfin, les bières de froment et fruitées ne se bonifient pas forcément avec le temps, mais peuvent se madériser au-delà de 6 mois, tandis que les plus alcoolisées auront tendance à durer plus longtemps et pourront se garder des années.

 

Les bières d’abbaye, une grande tradition

Liées à une tradition ancienne, les bières d’abbaye étaient anciennement brassées par des moines. Aujourd’hui, cette appellation peut être donnée plus facilement, simplement si la bière en question fait référence à une abbaye ou bien si des moines lui ont accordé cette licence.

La bière trappiste

Si vous voulez déguster une bière bel et bien produite par des moines, ou tout du moins brassée sous leur contrôle, alors la bière trappiste vous fera voyager dans ces mystères et secrets de fabrication. Seules 13 bières sont considérées comme trappistes tout autour du monde, et 6 d’entre elles viennent de Belgique. Elles sont d’ailleurs certifiées Authentic Trappisy Product.

 

Qu’est-ce que les bières Pils ?

Les bières Pils sont les plus consommées, certes en Belgique mais aussi aux quatre coins du globe ! Cette bière à fermentation basse est également très appréciée en raison de son faible taux d’alcool, avoisinant les 5%. Réellement désaltérante, elle a su conquérir un large public, même si les connaisseurs se tourneront avec plus de plaisir vers des bières plus fortes en caractère et en saveurs.

 

Un très large panel de bières belges

Effectivement, plusieurs bières sont reconnues internationalement et constituent le patrimoine belge :

Tandis que la gueuze combine des lambics vieux et jeunes dans des proportions variables pour garantir à chaque type un goût unique, les fruitées, plus récentes, sont surtout appréciées par les jeunes, et les blanches, composées en proportion équivalente de froment et de malt d’orge, sont agrémentées de zestes d’agrumes et de coriandre pour une grande fraîcheur.

Nous retrouvons de même les brunes, plus amères, composées exclusivement de malt à la torréfaction variable. Les bières de spécialité sont, quant à elles, celles qui ne sont pas catégorisées de façon précise, et présentent de nombreuses déclinaisons. Très souvent à fermentation haute, leur teneur en alcool varie de 5% à 13%, et sont tantôt douces, tantôt amères.

 

Les microbrasseries, un retour à l’authenticité

Face à une industrialisation grandissante, y compris dans le monde de la bière, les microbrasseries sont toutefois en plein essor depuis une cinquantaine d’années, en Belgique mais pas seulement !

Devenues extrêmement populaires, il est possible d’en trouver à peu-près partout. Et le principe est simple : un retour aux sources et aux traditions à petite échelle, se basant aussi sur une certaine flexibilité pour s’adapter à la demande. Car derrière chaque gorgée de bière, c’est bien un savoir-faire, des valeurs, et l’amour d’une poignée d’hommes que nous savourons.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.